Prendre soin de votre santé mentale en étant confiné

Prendre soin de votre santé mentale en étant confiné

Pleine conscience | Samedi 11 Avril 2020
CyrièlePar Alex

Avec tout ce qu’il se passe en ce moment, j’ai beaucoup plus de temps libre. Mes distractions habituelles n’étant plus envisageables, je passe beaucoup plus de temps perdu dans mes pensées. C’est parfois très difficile, et j’imagine que je ne suis pas seul dans ce cas. Il va sans dire que ce soudain changement de circonstances a été compliqué pour beaucoup d’entre nous.

J’aimerais prendre le temps de partager deux ou trois choses qui m’aident à faire face à la situation actuelle.

Pour commencer, la pratique de la pleine conscience. Personnellement, je suis un inquiet. Si une pensée négative ou une idée me vient à l’esprit, je vais avoir du mal à m’en défaire. L’anxiété s’installe, et à terme, se répand dans chacune de mes pensées, si bien que chacune de mes idées se retrouve teintée de négativité, et si je ne fais pas attention ça peut devenir incontrôlable. Ça vous rappelle quelque chose? La pleine conscience peut peut-être vous aider.

La clef dans ce que je viens de décrire c’est l’idée de boucle: l'inquiétude ou préoccupation initiale survient, ce qui cause le sentiment d’anxiété, qui à son tour fait naître d’autres pensées malaisantes, qui aggravent l’anxiété, et ainsi de suite. Pratiquer la pleine conscience est une excellente façon de casser ce cycle et de donner une chance à votre esprit de retourner à un état plus serein.

Être conscient

Cette pratique peut prendre de multiples formes, mais en l'essence, l’idée est d’essayer d’atteindre un état d’attention consciente sur quelque chose, privant ainsi votre esprit hyperactif de sa capacité à s'attarder sur ce qui vous dérange. Cette attention peut prendre des formes variées; pour moi ce qui fonctionne le mieux c’est de me concentrer sur ma respiration. Il y a toutes sortes de techniques de pranayama qui peuvent vous aider, comme par exemple dirga pranayama (respiration complète), nadi shodhana (respiration alternée), ou kumbhaka pranayama (rétention du souffle), cependant si ces techniques vous semblent trop compliquées pour l’instant, vous pouvez simplement commencer par des respirations lentes et égales, tout en faisant attention à la qualité de votre souffle lorsque votre cage thoracique se dilate et se contracte à chaque inspiration et expiration.

Être conscient

Si et quand vous surprendrez vos pensées à vagabonder pendant cet exercice, observez simplement le fait que votre esprit a été distrait, et essayez de retourner à votre concentration sur votre respiration, sans pour autant céder à la frustration causée par cette perturbation. Pour vous aider à tenir le cap, il peut être utile de compter la durée de chaque respiration, ou peut-être de compter chaque respirations jusqu’à 10, puis recommencer.

Ce que je viens de décrire peut sembler facile, mais ça ne l’est pas vraiment - être en pleine conscience demande de la pratique, mais je vous assure que ça devient plus facile avec le temps, et plus vous pratiquez, plus cette technique sera efficace pour vous aider à rester ancré.


La seconde pratique que j’aimerais mentioner est tout simplement de rester positif. Je sais que ça peut sembler banal, mais souvenez vous de ce qu’Epictète a dit, ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements qu'ils portent sur les choses, et bien qu'on ne puisse pas entièrement contrôler notre perception, nous pouvons certainement l’influencer grâce à notre comportement. J’ai tendance à être quelqu’un d’assez négatif par défaut, je dois donc travailler à maintenir une attitude positive.

Être reconnaissant

Pratiquer la gratitude est quelque chose qui m’aide beaucoup. Il s’agit de prendre le temps d’apprécier les choses positives dans notre vie, les choses, qu’elles soient petites ou grandes, pour lesquelles il faut être reconnaissant. Ça peut être tout et n’importe quoi, d’un plaisir simple - votre petit-déjeuner ce matin, la tasse de café que vous appréciez, peut être quelque chose qui vous est arrivé aujourd’hui, quelque chose de gentil que quelqu’un a fait - ou peut être quelque chose de plus personnel, comme l’influence positive d’un ami ou partenaire. Une fois que vous avez identifié ces choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, il vous appartient de choisir comment les apprécier. Pour certains c’est suffisant de les énumérer mentalement, mais personnellement ça m’aide de les écrire dans un cahier, au fur et à mesure de la journée, puis de les relire dans la soirée (ou même pendant la journée si j’ai un coup de mou).

Être reconnaissant

Je sais que ça peut être vraiment difficile de trouver des choses pour lesquelles on peut être reconnaissant lorsqu’on passe une période difficile, mais c’est justement dans ces moments là qu’il est d’autant plus utile de persévérer, car tout ce qui vous vient à l’esprit vous remontera le moral et vous aidera à surmonter quelque soit la chose à laquelle vous devez faire face.

C’est une période difficile pour chacun d’entre nous, mais souvenez vous que, cela aussi passera, et que nous n'en sortirons que plus fort et plus résilient. J’espère vraiment que ceci vous aura été utile, et si vous avez quoi que ce soit que vous aimeriez partager, quelque chose qui vous a aidé à faire face à l’expérience du confinement, n’hésitez pas à m’en faire part. Vous pouvez m’envoyer un email à alex@storkey.co.uk ou bien me trouver sur Instagram (@storkme0)

Commentaires

Voir tous les commentaires →

Laissez un commentaire.
Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.

Dani | Dimanche 12 Avril 2020

Love this Alex, thank you and I will share if ok. Good work xx

Alex | Dimanche 12 Avril 2020

Thanks Dani - please do share away! :)

Cyrièle Instagram Created with Sketch. Twitter Created with Sketch. Facebook Created with Sketch.

Restons connecté(e)s

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la liste de diffusion pour recevoir un email quand un nouvel article est posté sur le blog.

Vous aimerez peut-être

Pleine conscience | Lundi 3 Décembre 2018

Yamas & Niyamas - les valeurs personnelles

“Une valeur est une valeur quand vous lui accordez de la valeur” - Sudhir Rishi. On ne peut pas forcer une valeur. Je veux dire par là que si quelque chose nous tient à coeur véritablement, alors ça transparaitra au travers nos actions ...

Lire la suite
Méditation & Pranayama | Mardi 1 Janvier 2019

Méditation mode d'emploi

La méditation, cette pratique ‘obscure' fascine les non initiés car d’apparence, il ne se passe rien, mais pour autant tous ses adeptes ne jurent que par ses vertus. Avant de commencer le yoga j’avais du mal à saisir le concept. Rester immobile, les ye...

Lire la suite